FAQ

1. Comment puis-je m’inscrire à Québec sans frontières (QSF)?

2. Si je suis aux études ou sur le marché du travail, puis-je participer aux formations prédépart?

3. Quels sont les sujets abordés lors de la formation prédépart?

4. Puis-je participer aux projets des organismes qui ne sont pas situés dans la ville où j’habite?

5. Nous sommes deux amis. Est-il possible de partir ensemble?

6. Je n’ai jamais participé à QSF. Puis-je poser ma candidature comme responsable d’équipe?

7. J’ai 17 ans. Puis-je participer à un projet QSF?

8. J’ai 36 ans : suis-je admissible aux stages QSF?

9. Je suis intervenant auprès des jeunes dans une école secondaire. Puis-je obtenir un appui de QSF pour organiser un projet avec un groupe de cinquième secondaire?

10. Puis-je poser ma candidature à plus d’un projet?

11. J’ai monté mon propre projet en Amérique latine. Puis-je obtenir du financement de QSF?

12. Dois-je débourser de l’argent pour participer à QSF?

13. Durant le séjour sur le terrain, où les personnes participantes sont-elles hébergées?

14. Quelles sont les mesures prises pour assurer la santé et la sécurité des personnes participantes pendant le séjour à l’étranger?

15. Est-il possible d’obtenir des crédits pour mon projet QSF?

16. Puis-je déposer ma candidature comme personne adjointe à la programmation si je n’ai jamais participé à QSF?

1. Comment puis-je m’inscrire à Québec sans frontières (QSF)?

Lorsque vous choisissez le projet auquel vous souhaitez participer, vous devez communiquer avec l’organisme responsable de ce projet pour obtenir le formulaire d’inscription. Chaque organisme procède au recrutement et à la sélection des personnes qui prendront part à son projet.

Pour en savoir plus sur l’inscription et la sélection des personnes participantes, consultez la section
« Avant de s’inscrire ».

Retour en haut de la page

2. Si je suis aux études ou sur le marché du travail, puis-je participer aux formations prédépart?

La formation prédépart est obligatoire pour toutes les personnes participantes. Pour les personnes participantes des volets universel et public cible de même que pour les responsables d’équipe, une période de formation est prévue avant le départ sur le terrain. Cette formation est donnée par l’organisme responsable du projet et se déroule généralement les fins de semaine (ex. : de 4 à 6 fins de semaine de formation, à raison d’une fin de semaine par mois).

Cette façon de faire permet aux personnes qui sont aux études ou sur le marché du travail de participer au programme tout en poursuivant leurs activités usuelles.

Retour en haut de la page

3. Quels sont les sujets abordés lors de la formation prédépart?

La formation prédépart du programme QSF est sous la responsabilité des organismes de coopération internationale. Voici quelques-uns des sujets abordés :

  • grands enjeux et acteurs du développement et de la solidarité internationale
  • portrait du pays (histoire, culture, société, etc.) et du milieu d’accueil (partenaires, communauté, projet)
  • communication interculturelle
  • dynamique de groupe
  • apprentissage linguistique de base
  • santé et sécurité
  • collecte de fonds et aspects pratiques

Pour plus de détails sur le contenu, consultez la section Contenu de la formation ou communiquez directement avec l’organisme responsable du projet auquel vous voulez vous inscrire.

Retour en haut de la page

4. Puis-je participer aux projets des organismes qui ne sont pas situés dans la ville où j’habite?

Le volet universel est accessible à tous les jeunes du Québec âgés de 18 à 35 ans, peu importe leur lieu de résidence, leur formation scolaire ou leur situation socioprofessionnelle. Donc, si vous vivez à Montréal par exemple, vous pouvez participer à un projet d’un organisme situé à Sherbrooke, à Québec ou ailleurs.

Retour en haut de la page

5. Nous sommes deux amis. Est-il possible de partir ensemble?

Les projets des volets universel et public cible sont des projets de groupe, mais l’inscription, tout comme la sélection des personnes, se fait sur une base individuelle (pas en groupe ni entre amis).

Retour en haut de la page

6. Je n’ai jamais participé à QSF. Puis-je poser ma candidature comme responsable d’équipe?

Oui, vous pouvez poser votre candidature. Pour les responsables d’équipe, les organismes responsables recherchent habituellement une personne qui a déjà réalisé un projet avec QSF ou un projet similaire (environ 50 % des responsables d’équipe sont des anciens participants QSF).

Les organismes recrutent des personnes qui démontrent les aptitudes suivantes : leadership, sens de l’organisation, capacité d’animation, facilité de communication, connaissance du pays où se déroule le projet, connaissance de la langue (s’il y a lieu), etc.

Retour en haut de la page

7. J’ai 17 ans. Puis-je participer à un projet QSF?

Si vous avez 17 ans à la date limite d’inscription au projet mais aurez 18 ans au moment de partir à l’étranger, vous êtes admissible au programme.

Retour en haut de la page

8. J’ai 36 ans : suis-je admissible aux stages QSF?

Les projets des volets universel et public cible s’adressent aux jeunes du Québec âgés de 18 ans (au début du séjour) à 35 ans (à la date limite d’inscription au projet). Si vous avez plus de 35 ans à la date limite d’inscription au projet, vous n’êtes pas admissible à ces volets du programme. Cependant, vous pourriez être admissible au volet responsable d’équipe, qui s’adresse aux personnes de 21 ans ou plus.

En dehors de QSF, certains organismes de coopération internationale offrent la possibilité de réaliser de courts séjours (de 2 à 4 mois) sans contraintes liées à l’âge des personnes participantes.

Vous pouvez aussi proposer vos services à titre de coopérant ou coopérante à court ou à long terme. Pour ce faire, communiquez avec les organismes qui recrutent des coopérants ou des coopérantes et vérifiez les besoins actuels de leurs partenaires du Sud. Parmi les organismes les plus connus, citons : CECI, Cuso International, OXFAM-Québec, SUCO, Entraide universitaire mondiale du Canada, Service d’assistance canadienne aux organismes. Ces organismes sont tous membres de l’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI).

Retour en haut de la page

9. Je suis intervenant auprès des jeunes dans une école secondaire. Puis-je obtenir un appui de QSF pour organiser un projet avec un groupe de cinquième secondaire?

Les projets QSF s’adressent aux jeunes du Québec âgés de 18 à 35 ans. Ils sont réalisés par des organismes de coopération internationale, qui sont responsables de l’organisation technique des projets et de l’encadrement des personnes participantes. QSF ne peut donc pas appuyer le projet d’une école qui s’adresse à des jeunes de moins de 18 ans.

Le ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport offre cependant un programme destiné aux groupes d’élèves ou d’étudiants (de tous les niveaux) qui réalisent des séjours linguistiques à l’extérieur du Québec.

Par ailleurs, certains organismes québécois de coopération internationale (OCI) proposent aux groupes scolaires des séjours d’initiation à la solidarité internationale. Ces OCI peuvent offrir aux écoles une expertise dans l’organisation et l’encadrement du projet (formation des participants, liens avec les partenaires du Sud, accompagnement, encadrement). Voici quelques organismes qui offrent ce type de séjour :

Retour en haut de la page

10. Puis-je poser ma candidature à plus d’un projet?

Oui, vous pouvez vous inscrire à plus d’un projet. Par contre, si votre candidature est retenue pour un projet, il est important d’en aviser les autres organismes où vous avez postulé. Ils pourront ainsi retirer votre nom de leur banque de candidatures et donner la chance à une autre personne de participer au programme.

Retour en haut de la page

11. J’ai préparé un projet pour l’Amérique latine. Puis-je obtenir du financement de QSF?

Le programme ne permet pas d’appuyer les demandes de financement soumises à titre individuel. QSF finance les projets présentés par des organismes québécois de coopération internationale qui sont responsables de l’organisation technique des projets, du recrutement et de l’encadrement des personnes participantes.

Si votre projet est en lien avec votre formation professionnelle, vous pourriez vous adresser aux Offices jeunesse internationaux du Québec (LOJIQ), dont le mandat est de favoriser le développement professionnel et personnel des jeunes adultes québécois en leur permettant de réaliser un projet international. LOJIQ appuie financièrement des projets qui sont préparés et présentés sur une base individuelle.

Retour en haut de la page

12. Dois-je débourser de l’argent pour participer à QSF?

Les personnes participantes doivent réaliser des activités de collecte de fonds avec l’appui de l’organisme responsable du projet. Ces activités, qui peuvent se faire sur une base individuelle ou avec d’autres personnes du groupe, peuvent prendre différentes formes :

  • sollicitation auprès des communautés religieuses, des députés, des fondations, des parents et amis
  • activités de financement (vente de T-shirts, de café équitable, soirée-bénéfice, etc.)

L’organisme responsable du projet détermine l’objectif de la collecte de fonds. À titre indicatif, le montant à amasser par chaque personne participante se situe entre 1 400 $ et 2 200 $. L’appui du programme QSF et la collecte de fonds des personnes participantes couvrent les dépenses suivantes :

  • recrutement et sélection
  • formation
  • transport international
  • hébergement
  • nourriture et transport dans le pays d’accueil
  • frais liés à l’encadrement
  • fonds d’appui à la communauté locale
  • suivi au retour
  • activités de sensibilisation au retour

Les dépenses personnelles ne sont pas couvertes.

Retour en haut de la page

13. Durant le séjour sur le terrain, où les personnes participantes sont-elles hébergées?

Généralement, les personnes participantes sont hébergées dans des familles, dans une même communauté, mais cela n’exclut pas la possibilité d’un hébergement regroupé (surtout si le projet se déroule en ville).

Retour en haut de la page

14. Quelles sont les mesures prises pour assurer la santé et la sécurité des personnes participantes pendant le séjour à l’étranger?

La sécurité des personnes participantes qui séjournent à l’étranger dans le cadre d’un projet QSF est une préoccupation importante, tant pour le ministère des Relations internationales et de la Francophonie que pour les organismes de coopération internationale qui sont responsables de la réalisation des projets. De nombreuses mesures sont mises en place pour que les projets se déroulent dans un contexte sécuritaire. Quelques-unes de ces mesures de sécurité sont présentées dans la page Contenu de la formation.

Retour en haut de la page

15. Est-il possible d’obtenir des crédits pour mon projet QSF?

Oui, c’est possible. Demandez à votre établissement scolaire si votre projet peut être crédité dans le cadre d’un cours universitaire ou collégial ou encore d’une activité scolaire.

Retour en haut de la page

16. Puis-je déposer ma candidature comme personne adjointe à la programmation si je n’ai jamais participé à QSF?

Non. Le volet adjoint à la programmation est réservé aux personnes qui ont déjà participé au volet universel, public cible ou responsable d’équipe.

Retour en haut de la page