Intégrer l'éducation sexuelle et reproductive à la formation scolaire de près de 5 000 adolescents, filles et garçons, de trois écoles du district de San Juan de Miraflores, à Lima au Pérou

Intégrer l'éducation sexuelle et reproductive à la formation scolaire de près de 5 000 adolescents, filles et garçons, de trois écoles du district de San Juan de Miraflores, à Lima au Pérou

 

 

Pays : Pérou

Volet : Public cible

Secteur :
Éducation

Organisme responsable du projet :
Oxfam-Québec
2330, rue Notre-Dame Ouest, bureau 200
Montréal (Québec) H3J 2Y2
Téléphone : 514 937-1614 poste 383
Personne-ressource : Geneviève-Gaël Vanasse, coordonnatrice des programmes au Québec
Courriel : qsf@oxfam.qc.ca
Site Web : www.oxfam.qc.ca/emploi/stages-a-linternational

Partenaire du sud :
Movimiento Manuela Ramos

Le Movimiento Manuela Ramos est une organisation féministe reconnue pour son engagement dans la construction d’une société égalitaire, démocratique, qui valorise la diversité et l’exercice autonome des droits des femmes. La mission de l’organisation est la transformation des relations de pouvoir entre les femmes et les hommes ainsi que l’élimination de toute forme de discrimination. Movimiento Manuela Ramos fait la promotion de la citoyenneté, la participation et l’engagement des femmes. L’organisation travaille principalement sur trois (3) thématiques soit la démocratie et pouvoir politique; l’autonomie économique et le développement durable ainsi que la sexualité et l’intégrité physique (droit à une vie sans violence). En 2014, plus de 20,000 femmes associées au Mouvement ont bénéficié de microcrédits. Au cours de cette année, diverses publications ont été élaborées sur des enjeux touchant les femmes et les filles (mortalité maternelle, violences basées sur le genre, santé mentale des femmes, féminicides, entrepreneuriat, etc.) L’organisation a renforcé les capacités de plus de 20 organisations de femmes péruviennes et a soutenu une dizaine de processus d’influence politique dont des plateformes de concertation locales, régionales et nationales qui contribuent à l’adoption de mesures et politiques d’égalité entre les femmes et les hommes. Toujours en 2014, plus de 20 000 femmes, adolescents et jeunes ont été informés et sensibilisés par le Movimiento Manuela Ramos sur les droits de santé sexuelle et reproductive. Un processus de vigilance des politiques publiques en santé sexuelle et reproductive a été mis en place, notamment avec de jeunes promoteurs et promotrices dans les écoles. Ces promoteurs ont identifié les avancées mais aussi les difficultés dans la mise en oeuvre des politiques. Un dialogue avec les acteurs du milieu a ensuite été favorisé afin de contribué à la pleine l’application des politiques et spécialement à l’intégration de l’éducation à la santé sexuelle et reproductive dans les écoles.


Site Web: www.manuela.org.pe

Partenaire québécois : Le Théâtre des Petites Lanternes

Région, ville ou village :
District de San Juan de Miraflores (Lima) Secteur de Pamplona Alta

Objectifs du stage :
Amélioration de la santé sexuelle et reproductive de près de 5 000 adolescents, filles et garçons, de trois (3) écoles du district de San Juan de Miraflores, à Lima au Pérou.

 

Activités durant le séjour :

  • Réaliser des activités d’information et de formation pour plus de 700 acteurs impliqués dans trois (3) écoles (158 professeur(e)s, 9 dirigeant(e)s et 600 parents).
  • Élaborer du matériel pédagogique sur la problématique et les droits de santé sexuelle et reproductive des adolescents, filles et garçons.
  • Réaliser des ateliers de formation en art social et méthodes innovantes de sensibilisation avec 50 jeunes promoteurs et promotrices de l’éducation à la santé sexuelle auprès des adolescents.
  • Participer à l’organisation de concours avec les écoles.
  • Observer et appuyer la tenue d’au moins trois (3) rencontres de dialogue social entre organisations de la société civile et autorités scolaires en vue d’intégrer l’éducation sexuelle à la formation scolaire des adolescents.


    Nombre de participants :
    8 stagiaires et 1 accompagnateur-trice

    Dates de séjour :
    Du 22 mai au 31 juillet 2017

    Formation pré-départ :
    D’octobre 2016 à mai 2017

    Conditions d'admissibilité :
    Profil en sciences sociales (travail social, psychologie, éducation), en technique infirmière ou en santé publique. Profil en sexologie. Une expérience de travail avec les jeunes et/ou les familles serait un atout.


    Date limite pour s'inscrire :
    2016-09-16

    Volet réciprocité : Un-e stagiaire péruvien-ne séjournera au Québec en 2017.