Nio far : Femmes et enfants unis pour un développement durable

Nio far : Femmes et enfants unis pour un développement durable

 

 

Pays : Sénégal

Volet : Public cible

Secteur :
Éducation

Organisme responsable du projet :
Centre de solidarité internationale du Saguenay–Lac-Saint-Jean
27, rue St-Joseph
C. P. 278
Alma (Québec) G8B 5V8
Téléphone : 418 668-5211
Personne-ressource : Élise Pelletier, coordonnatrice des projets et des stages – Amérique latine
Courriel : epelletier@centresolidarite.ca
Site Web : www.centresolidarite.ca

Partenaire du sud :
Association Nébéday

Pour Nébéday, association sénégalaise, l’environnement est au cœur du développement.
Son objectif : Promouvoir une gestion participative des ressources naturelles par et pour les populations locales.
Sa mission : Protéger et valoriser les ressources naturelles en accompagnant les communautés locales dans leur exploitation durable.
Pour l’association, il s’agit de protéger les ressources naturelles mais aussi de les valoriser avec des activités qui s’articulent autour d’aires protégées (forêts communautaires, aires marines protégées). La mise en place de filières de valorisation des ressources naturelles (poudre des feuilles de moringa, fruits du baobab, miel, coquillages et poissons…) permet de sensibiliser les populations à la nécessité d’une gestion durable des ressources et de développer une économie locale soutenable.
L’éducation est au cœur des campagnes menées par Nébéday. En s’appuyant sur les traditions, l’association informe, sensibilise et implique l’ensemble de la société civile pour susciter l’action sociale. Elle s’appuie particulièrement sur les femmes, accompagnatrices du changement et les enfants, adultes de demain, qui ensemble forment les leaders du développement durable.


Site Web: www.Nebeday.org

Partenaire québécois : CEGEP de Jonquière

Région, ville ou village :
Toubacouta

Objectifs du projet :
Autonomisation des communautés du Saloum face aux changements climatiques pour une gestion durable des ressources naturelles

 

Activités durant le séjour :
Renforcer les compétences et bonifier les outils d’intervention en éducation environnementale

  • Mettre en place et animer des ateliers interactifs auprès des équipes terrain;
  • Élaborer des manuels méthodologiques d’intervention par filière (baobab, apiculture, bio-charbon);
  • Réaliser des supports visuels de sensibilisation;
  • Mettre en place une boîte à outils avec de nouveaux outils pédagogiques à destination des enfants;
  • Créer des défis « à l’action! » dans les écoles primaires;
  • Animer des débats-philo et des ateliers créatifs sur une problématique environnementale locale auprès des enfants et des femmes;
  • Accompagner les femmes des GIEs dans la valorisation des périmètres agroforestiers.


    Nombre de participants :
    9 participants-es et 1 responsable d'équipe

    Dates de séjour :
    Du 2 octobre au 10 décembre 2018

    Formation pré-départ :
    Du 15 au 18 août et du 9 au 26 septembre 2018

    Conditions d'admissibilité :
    Dans le cadre du partenariat entre le CSI-SLSJ et le CEGEP de Jonquière, il a été convenu que les participant(e)s doivent, au-delà des conditions d’admissibilité au programme QSF, répondre aux critères spécifiques suivants :
  • Être étudiant en techniques de travail social;
  • Avoir réussi le stage d'implication;
  • Participer à toutes les formations offertes conjointement par le CSI et le CEGEP.


    Date limite pour s'inscrire :
    2018-09-14

    Volet réciprocité : Non

  •