Projets offerts

Cliquez sur le type de projets auquel vous voulez postuler pour afficher la liste des projets offerts.

Universel : Projets ouverts à toutes et à tous.

Public cible : Les projets s’adressent à des participants ayant une formation, un profil ou un champ d’intérêt spécifique en commun.

Devenez responsable d'un groupe en encadrant un projet du volet universel ou du volet public cible.

Un emploi rémunéré
dans un organisme
québécois de
coopération internationale, pour les anciens
participants QSF.

Appui à la lutte contre le double fardeau nutritionnel

Appui à la lutte contre le double fardeau nutritionnel

 

 

Pays : Bénin

Volet : Public cible

Secteur :
Santé

Organisme responsable du projet :
Fondation Paul Gérin-Lajoie
465, rue Saint-Jean, bureau 900
Montréal (Québec) H2Y 2R6
Téléphone : 514 288-3888
Personne-ressource : Agathe Riallan, chargée de projets internationaux
Courriel : qsf@fondationpgl.ca
Site Web : www.fondationpgl.ca/impliquez-vous/quebec-sans-frontieres-qsf

Partenaire du sud :
Association des personnes rénovatrices des technologies traditionnelles (APRETECTRA)

L’APRETECTRA a pour mission la promotion des savoirs, savoir-faire et savoir-être traditionnels, porteurs de développement et utilise l’approche participative pour l’autopromotion des communautés de base à travers l’appui aux organisations professionnelles agricoles, la gestion durable des ressources naturelles et la vulgarisation des résultats des recherches scientifiques pour une agriculture durable. Les objectifs de l’APRETECTRA sont (1) d’appuyer le développement du monde rural, périurbain et urbain, de valoriser les technologies et dynamiques endogènes et
(2) d’amener progressivement les populations à adopter des comportements et aptitudes qui garantissent une meilleure utilisation des ressources naturelles. L’APRETECTRA possède une grande expertise en fourniture de services sociaux de base (éducation, eau, santé, sécurité alimentaire, etc.), en agriculture et en environnement.



Partenaire québécois : Université de Montréal Département de nutrition et son équipe TRANSNUT (centre collaborateur de l’OMS)

Région, ville ou village :
Comé et Grand-Popo

Objectifs du projet :

  • Réduction des problématiques liées au double fardeau nutritionnel («dénutrition» et «surnutrition») dans 21 villages des communes de Comé et de Grand-Popo au Bénin.
  • Lutte contre les maladies chroniques liées à une mauvaise alimentation et aux habitudes de vie (diabète, maladie cardiovasculaire, etc).

  •  

    Activités durant le séjour :
    Volet 1 : Amélioration de la prestation de services de santé nutritionnelle dans les communes de Comé et de Grand-Popo

  • Concevoir et remettre 3 outils d’IEC (information, éducation, communication) aux agent(e)s des Centres de promotion sociale (CPS) et à l’APRETECTRA;
  • Former 2 agent(e)s de santé des CPS et 4 agent(e)s de l’APRETECTRA aux problématiques liées au double fardeau nutritionnel;
  • Accompagner les CPS dans l’élaboration de leur politique nutritionnelle et plan d’action annuel et dans le plaidoyer aux autorités;
  • Concevoir et remettre 4 outils d’IEC (information, éducation, communication) aux relais communautaires;
  • Former 21 relais communautaires à la prévention et à la prise en charge du double fardeau nutritionnel (3/villages);
  • Accompagner 21 relais communautaires dans l’élaboration de leurs plans d’activités annuels et la mise en œuvre de ceux-ci (volet 2);

    Volet 2 :Augmentation de l’application des bonnes pratiques nutritionnelles et de lutte contre le double fardeau nutritionnel par les populations de Comé et de Grand-Popo
  • Réaliser une campagne de sensibilisation dans 7 villages sur les enjeux de la dénutrition (capsules radio, causeries, projections, démonstrations culinaires, etc.);
  • Réaliser 14 séances de dépistage des enfants malnutris à travers la mise à disposition de 7 kits de dépistage (1/village);
  • Mettre en place 70 jardins familiaux (10/village) pour encourager l’autosuffisance en vitamines et nutriments;
  • Réaliser une campagne de sensibilisation sur les enjeux de la surnutrition dans 7 villages (capsules radio, causeries, projections, etc.);
  • Réaliser 42 séances de dépistage des maladies non transmissibles liées à l’alimentation (diabète, hypertension, etc.) à travers la mise à disposition de 7 kits de dépistage (1/village);
  • Organiser 7 compétitions sportives (1/village) pour promouvoir l’exercice physique.


    Nombre de participants :
    7 participants-es et 1 responsable d'équipe

    Dates de séjour :
    Du 19 juin au 31 août 2020

    Formation pré-départ :
    D'octobre 2019 à mai 2020

    Conditions d'admissibilité :
    Une priorité sera accordée aux étudiant(e)s de troisième année du baccalauréat en nutrition de l’Université de Montréal qui verront leur stage crédité. Toutes les autres candidatures révélant une expérience académique et/ou professionnelle dans le domaine de la nutrition seront considérées.


    Date limite pour s'inscrire :
    2019-09-21

    Volet réciprocité : Un-e participant-e béninois-e séjournera au Québec en 2020.

  •