N0 2021-003

Stage à la Commission océanographique intergouvernementale de l'UNESCO

Domaine : Développement durable et océanographie
Dates du stage : Du 6 septembre 2021 au 4 mars 2022
Allocation financière accordée : 15 000,00 $ CA
Lieu : Paris, France
Date limite d'inscription : 25 avril 2021

COVID-19

Dans le contexte de la pandémie de maladie à coronavirus (COVID-19), les modalités de réalisation du stage (présentiel et/ou télétravail) seront ajustées de manière à assurer aux jeunes professionnels un milieu de travail sain et sécuritaire qui respecte les mesures sanitaires en vigueur. Les dates de début de stage pourront aussi être sujettes à changement en fonction de l’évolution de la situation. La santé et la sécurité des jeunes participants à notre programme sont notre priorité.

Mandat de l’organisation

​L’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) est l’une des institutions spécialisées des Nations Unies. Elle compte 193 États membres.

Conformément à son acte constitutif, l’UNESCO contribue à l’édification de la paix, à l’élimination de la pauvreté, au développement durable et au dialogue interculturel par l’éducation, les sciences, la culture, la communication et l’information.

La Commission océanographique intergouvernementale (COI) de l’UNESCO est un organe jouissant d’une autonomie fonctionnelle dans le cadre de l’UNESCO. Elle compte 150 États membres. Elle favorise la coopération internationale et coordonne des programmes de recherche, de services, de systèmes d’observation, de développement des capacités et de réduction des risques marins afin d’améliorer la gestion de la nature et des ressources des océans et des zones côtières.

Ce stage est financé par les Fonds de recherche du Québec et s’inscrit sur le thème du développement durable et des enjeux dans le domaine maritime.

Description des tâches et des responsabilités

​​Sous la supervision du chef de la Section des sciences océaniques, la ou le stagiaire se verra confier les tâches suivantes, en fonction de son expérience et de ses qualifications :

1) Tâches prioritaires

  • Aider au développement des activités de la COI dans le cadre de l’agenda 2030 et de la mise en œuvre de l’objectif de développement durable sur les océans;
  • Aider à coordonner le travail des réseaux d’experts de la COI dans le domaine de la coordination de la recherche océanographique et du développement des capacités scientifiques requises par les pays en voie de développement, dans le contexte du portfolio des activités de la Commission relevant des sciences océaniques;
  • Développer des concepts de projet pour solliciter des contributions des États membres de la COI en soutien du portfolio des activités de la Commission dans le domaine des sciences océaniques;
  • Participer au développement du plan scientifique de la Décennie des Nations Unies sur les sciences océaniques (2021-2030);
  • Participer au développement et à la mise à jour des contenus du site Web et des médias sociaux;
  • Contribuer à l’organisation des événements scientifiques et éducatifs organisés par la Section des sciences océaniques;
  • Appuyer l’équipe de la COI dans l’organisation des réunions statutaires de la Commission.

2) Tâches techniques

  • Aider à l’élaboration de bases de données, à la gestion de données et de l’information et à la préparation d’indicateurs;
  • Aider à l’élaboration de l’infographie Web et de produits multimédias pour renforcer les initiatives de communication de la COI.

3) Tâches de soutien

  • Fournir une assistance directe à la COI pour participer à des réunions internes et externes, à la prise de notes et à la rédaction de documents;
  • Aider à la relecture et à l’édition de documents de la COI.

Compétences et expériences requises

  • ​​Être en voie de terminer des études de maîtrise ou de doctorat, ou avoir obtenu son diplôme dans la période de deux ans précédant le début du stage, dans l’un ou plusieurs des domaines suivants : sciences environnementales ou marines, géographie, gestion et gouvernance, droit international, relations internationales, science politique, communication et relations publiques ou tout autre domaine connexe jugé pertinent;
  • Avoir de bonnes connaissances générales des enjeux océanographiques (l’acidification et la désoxygénation des océans, le macro- et le microplastique, l’eutrophisation, etc.);
  • Posséder une bonne connaissance du travail de l’UNESCO et avoir un intérêt pour celui-ci;
  • Avoir une expérience en systèmes d’information géographique (QGIS, ArcGIS, etc.) et en gestion de données et de l’information (un atout);
  • Posséder une excellente maîtrise du français (lu, parlé et écrit) et de l’anglais (lu, parlé et écrit), laquelle fera l’objet d’une évaluation lors de l’entrevue;
  • Démontrer une bonne capacité d’analyse, de synthèse et de rédaction;
  • Avoir des habiletés en communication Web;
  • Posséder des aptitudes de communication et démontrer un grand sens des relations publiques;
  • Faire preuve de créativité dans la recherche et l’élaboration de solutions applicables aux problèmes rencontrés;
  • Faire preuve d’autonomie et d’initiative;
  • Être en mesure de travailler sous pression;
  • Avoir une expérience en organisation d’événements (un atout);
  • Être capable de travailler dans un environnement multinational et multiculturel dans le plein respect des valeurs des Nations Unies.

Admissibilité

Avant de postuler, assurez-vous de répondre à toutes les exigences suivantes :

  • être en voie de terminer des études de 2e ou 3e cycle ou avoir obtenu un diplôme de maîtrise ou de doctorat dans les deux ans précédant le début du stage ou être inscrit ou inscrite à l’École du Barreau du Québec ou à tout ordre professionnel exigeant un stage pour l’obtention du droit d’exercice de la profession;
  • avoir au moins 18 ans et au plus 35 ans à la date de début du stage;
  • détenir la citoyenneté canadienne ou le statut de résident permanent du Canada;
  • être domicilié(e) au Québec;
  • être résident ou résidente du Québec au sens de la Loi et du Règlement sur l’assurance maladie et de la Loi et du Règlement sur l’impôt du Québec depuis au moins un an;
  • posséder une excellente capacité de rédaction en français et en anglais;
  • posséder les compétences et les expériences requises figurant dans l’offre de stage ci-dessus.

Note : puisque la participation au Programme de stages en organisations internationales gouvernementales est unique et non renouvelable, les personnes ayant déjà effectué un stage dans le cadre de ce programme ne pourront soumettre de nouveau leur candidature.

Pour toute question relative au stage

Direction des organisations et des forums internationaux
Ministère des Relations Internationales et de la Francophonie
Tél.: 418 649-2400, poste 56320
Courriel : stages.oig@mri.gouv.qc.ca

Dernière mise à jour : 2021-04-12 11:54:18