Logo du gouvernement du Québec. Bouton pour ouvrir ou fermer la recherche.

Accueil / Emploi / Travailler hors du Québec / Stages en organisations internationales gouvernementales

N0 2021-013

Stage au sein d'ONU Femmes

Domaine : Autonomisation économique des femmes
Dates du stage : Du 4 octobre 2021 au 1 avril 2022
Allocation financière accordée : 15 000,00 $ CA
Lieu : Abidjan, Côte d'Ivoire
Date limite d'inscription : 4 juillet 2021

COVID-19

Dans le contexte de la pandémie de maladie à coronavirus (COVID-19), les modalités de réalisation du stage (présentiel et/ou télétravail) seront ajustées de manière à assurer aux jeunes professionnel(le)s un milieu de travail sain et sécuritaire qui respecte les mesures sanitaires en vigueur. Les dates de début de stage pourront aussi être sujettes à changement en fonction de l’évolution de la situation. La santé et la sécurité des jeunes participants à notre programme sont notre priorité.

Mandat de l’organisation

Fondée sur la vision de l'égalité inscrite dans la Charte des Nations Unies, ONU Femmes est présente en Côte d’Ivoire depuis 2011, initialement en tant que programme de pays, avant de devenir bureau de pays depuis 2013, avec ses locaux à Abidjan (Côte d’Ivoire). Ses interventions sont basées prioritairement sur quatre axes : 1) le programme leadership et participation politique des femmes; 2) le programme paix et sécurité; 3) le programme de lutte contre les violences faites aux femmes et aux jeunes filles; 4) le programme d’autonomisation économique des femmes.

Depuis 2014, ONU Femmes soutient le gouvernement de Côte d'Ivoire dans les processus, les politiques et les programmes visant l’égalité des sexes et l'autonomisation des femmes, et plus spécifiquement l’autonomisation économique et la réduction de la vulnérabilité des femmes dans les zones rurales.

Le programme d'autonomisation économique des femmes est orienté vers plusieurs domaines, plus particulièrement vers l'entrepreneuriat féminin et l'agriculture résistante au climat.

En ce qui a trait à l’entrepreneuriat, les interventions d’ONU Femmes visent à accroître les possibilités de renforcement de capacités des femmes entrepreneures, à assurer le développement des micro, petites et moyennes entreprises détenues ou dirigées par les femmes et à appuyer la transition des femmes du secteur informel vers l’économie formelle, y compris dans le secteur agricole. Le volet entrepreneuriat est donc un élément essentiel de la stratégie de l’autonomisation économique. Pour appuyer sa mise en œuvre, un centre des femmes entrepreneures (CFE) a été mis en place en 2017 dans la commune d’Attécoubé et rendu opérationnel en février 2019. Il a pour mission d’accompagner, de renforcer et de valoriser l’entrepreneuriat féminin en Côte d’Ivoire.

En 2017, ONU Femmes a mis sur pied, en Côte d'Ivoire, son programme phare d'agriculture climatiquement intelligente pour l'autonomisation des femmes dans le secteur agricole (AGRIFED). Ce programme vise, jusqu'en 2025, l’autonomisation de 40 000 femmes dans plusieurs secteurs agricoles (anacarde, cacao, karité, manioc, mangue, maraîchage, riz) et animaliers. En 2018, ONU Femmes, avec le soutien de la Banque africaine de développement, a obtenu un financement pour la mise en œuvre du projet « Autonomisation des femmes dans l'agriculture par l'accès aux TIC » (communément appelé « Projet Buy from Women (BFW) »), 2019-2020, dans le cadre de la phase pilote du programme AGRIFED.

L'objectif du projet est de soutenir la résilience climatique des agricultrices et de faciliter leur accès aux facteurs de production, aux technologies agricoles résilientes, aux possibilités de financement du secteur agricole et aux marchés à forte valeur ajoutée. L'élément central du projet sera le déploiement de la plateforme Buy from Women d'ONU Femmes. Le processus de déploiement de la plateforme a débuté en 2020 et son lancement est prévu en 2021. Cette phase initiale de la plateforme vise 60 groupements et coopératives (appelés couramment « organisations paysannes agricoles ») dans la chaîne de valeur du manioc au centre de la Côte d’Ivoire et regroupant un peu plus de 2 000 femmes rurales.

Dans le contexte actuel, une étude menée en avril 2020 par l’Agence Côte d’Ivoire PME, en collaboration avec ONU Femmes, sur l’impact de la COVID-19 sur les micro, petites et moyennes entreprises en Côte d’Ivoire, révèle que le secteur agricole compte parmi les secteurs qui ont été durement touchés par la crise de la COVID-19. L’étude rapide d’impact de la COVID-19 sur les femmes agricultrices, réalisée en juin 2020 par ONU Femmes, a mis en évidence l’aggravation de leur vulnérabilité, du fait de la baisse générale du niveau d’activité lié aux mesures de restrictions imposées entre mars et mai 2020.

Dans un tel contexte, le besoin urgent pour les agricultrices est d’accroître leur possibilité d’accès à de nouveaux marchés plus rentables et ainsi compenser les pertes dues à la période de restrictions liées à la COVID-19, afin de disposer de suffisamment de ressources propres en vue d’assurer la relance optimale de leurs activités. Il s’agit également pour les femmes agricultrices d’être accompagnées pour développer des moyens de résilience afin de mieux supporter les chocs dus aux situations telles que la pandémie à coronavirus. Pour ce faire, l’amélioration de la compétitivité des produits, l’appui à la mise en relation avec des acheteurs sur les marchés régionaux et internationaux et l’usage approprié des TIC et des plateformes numériques telles que la plateforme Buy from Women pour assurer la commercialisation des produits agricoles (même avec l’imposition de certaines restrictions) sont des solutions pertinentes à offrir aux agricultrices.

Description des tâches et des responsabilités

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet Buy from Women, des activités du centre des femmes entrepreneures et du déploiement du plan stratégique 2021-2025, le ou la stagiaire assistera l’unité du programme d’autonomisation économique dans ses activités quotidiennes prévues dans le plan de travail.

Sous la supervision du responsable des programmes, le ou la stagiaire se verra confier les tâches suivantes :

1) Soutien au projet BFW

  • Participer à la planification des activités et au suivi de la mise en œuvre du projet BFW.
  • Accompagner les femmes agroentrepreneures et entrepreneures dans l’amélioration (en intégrant les défis de conservation, d’emballage, d’étiquetage) et la diversification de leur offre de produits.
  • Fournir un appui-conseil aux groupes de femmes agroentrepreneures et entrepreneures afin de mieux présenter leurs organisations respectives et leurs produits dans leur espace sur la plateforme BFW.
  • Offrir des conseils aux communautés de femmes sur la mise en marché de produits.
  • Apporter un appui à la gestion administrative et à la logistique du projet.
  • Participer aux activités de recherche, de collecte et d’analyse des données ainsi qu’à l’identification des meilleures pratiques relatives à l’utilisation de la plateforme.
  • Fournir un appui pratique et logistique à l'organisation d'événements, de formations, d’ateliers et de missions, y participer et en assurer le suivi.

2) Soutien au centre des femmes entrepreneures

  • Appuyer le centre des femmes entrepreneures dans le processus de développement d’un curriculum de formation entrepreneuriale adapté aux besoins des femmes agroentrepreneures et entrepreneures pour un meilleur accès aux marchés et aux financements.
  • Soutenir le recensement des mécanismes et des offres de financements nationaux qui s’adressent aux femmes.
  • Appuyer la mise en place d’un mécanisme de veille et de diffusion systématique (via la plateforme Buy from Women) d’informations sur les marchés et les financements adaptés aux besoins spécifiques de catégories de femmes entrepreneures.
  • Apporter un appui aux groupes de femmes agroentrepreneures et entrepreneures pour la recherche de débouchés et l’établissement de relations d’affaires avec de potentiels acheteurs.
  • Soutenir l’organisation de sessions d’information et de sensibilisation des femmes agroentrepreneures et entrepreneures sur les possibilités et les conditions d’accès aux marchés régionaux (la ZLECAf notamment) et internationaux (y compris sur le marché canadien).

3) Soutien à la mise en œuvre des projets, des programmes et des activités du volet autonomisation économique

  • Contribuer à l’amélioration de la visibilité des interventions du projet Buy from Women et du CFE.
  • Participer à la capitalisation des expériences et leçons apprises du projet Buy from Women et des actions du CFE.
  • Exécuter toutes autres tâches demandées ou assignées par le superviseur.

Compétences et expériences requises

  • Être en voie de terminer des études de maîtrise ou de doctorat, ou avoir obtenu son diplôme dans la période de deux ans précédant le début du stage, dans l’un ou plusieurs des domaines suivants : développement économique, commerce international, administration des affaires, études féministes ou tout domaine jugé pertinent.
  • Démontrer une bonne connaissance de la mission d’ONU Femmes et un intérêt pour celui-ci.
  • Démontrer une capacité à promouvoir l’égalité des sexes, les valeurs et les standards d’éthique des Nations Unies et adhérer personnellement aux idéaux de la Charte des Nations Unies.
  • Posséder une expérience terrain (stage, recherche, emploi) en lien avec les thématiques liées au stage.
  • Avoir une connaissance du domaine de l’agriculture sera considéré comme un atout.
  • Posséder une bonne compréhension des démarches de mise en marché et une connaissance des enjeux du développement international.
  • Faire preuve de flexibilité et avoir la capacité de s’adapter aux changements.
  • Être apte à travailler et à organiser son travail avec efficacité et efficience en équipe et à apporter une réponse adéquate et ponctuelle aux attentes des clients.
  • Avoir une bonne capacité à travailler efficacement sous pression.
  • Être disposé à travailler sur le terrain et aller à la rencontre des communautés rurales.
  • Être orienté sur les résultats et faire preuve d’un excellent sens de l’organisation, d’autonomie et avoir le souci du détail.
  • Détenir de solides compétences en communication orale et écrite.
  • Avoir une aptitude à travailler efficacement et harmonieusement dans un environnement international, au sein d’une équipe de collègues issus de divers milieux culturels et professionnels.
  • Posséder une expérience qui démontre la capacité à s’intégrer rapidement dans un contexte international, avec des personnes de cultures diverses. Une expérience en contexte africain pourra être considérée comme un atout.
  • Posséder des connaissances approfondies en informatique (Word, PowerPoint, Excel et Outlook).
  • Posséder une excellente maîtrise du français (lu, parlé et écrit).
  • Posséder une excellente maîtrise de l’anglais (lu, parlé et écrit), laquelle fera l’objet d’une évaluation lors des entrevues de sélection.

Admissibilité

Avant de postuler, assurez-vous de répondre à toutes les exigences suivantes :

  • être en voie de terminer des études de 2e cycle ou être inscrit au 3e cycle ou avoir obtenu un diplôme de maîtrise ou de doctorat dans les deux ans précédant le début du stage ou être inscrit ou inscrite à l’École du Barreau du Québec ou à tout ordre professionnel exigeant un stage pour l’obtention du droit d’exercice de la profession;
  • avoir au moins 18 ans et au plus 35 ans à la date de début du stage;
  • détenir la citoyenneté canadienne ou le statut de résident permanent du Canada;
  • être domicilié(e) au Québec;
  • être résident ou résidente du Québec au sens de la Loi et du Règlement sur l’assurance maladie et de la Loi et du Règlement sur l’impôt du Québec depuis au moins un an;
  • posséder une excellente capacité de rédaction en français et en anglais;
  • posséder les compétences et les expériences requises figurant dans l’offre de stage ci-dessus.

Note : puisque la participation au Programme de stages en organisations internationales gouvernementales est unique et non renouvelable, les personnes ayant déjà effectué un stage dans le cadre de ce programme ne pourront soumettre de nouveau leur candidature.

Pour toute question relative au stage

Direction des organisations et des forums internationaux
Ministère des Relations internationales et de la Francophonie
Tél .: 418 649-2400, poste 56320
Courriel : stages.oig@mri.gouv.qc.ca