Logo du gouvernement du Québec. Bouton pour ouvrir ou fermer la recherche.

Accueil / Emploi / Travailler hors du Québec / Stages en organisations internationales gouvernementales

N0 2022-002

Stage au sein du Groupe d'experts de haut niveau sur la sécurité alimentaire mondiale du Comité des Nations Unies sur la sécurité alimentaire mondiale

Domaine : Sécurité alimentaire et nutrition
Dates du stage : Du 1 juin au 30 novembre 2022
Allocation financière accordée : 13 000,00 $ CA à 15 000,00 $ CA
Lieu : Télétravail ou présentiel (Rome, Italie) selon la situation sanitaire
Date limite d'inscription : 23 janvier 2022

COVID-19

Dans le contexte de la pandémie de maladie à coronavirus (COVID-19), les modalités de réalisation du stage (présentiel et/ou télétravail) seront ajustées de manière à assurer aux jeunes professionnels un milieu de travail sain et sécuritaire qui respecte les mesures sanitaires en vigueur. Les dates de début de stage pourront aussi être sujettes à changement en fonction de l’évolution de la situation. La santé et la sécurité des jeunes participant à notre programme sont notre priorité.

Mandat de l’organisation

Le Comité des Nations Unies sur la sécurité alimentaire mondiale (CSA) est un organisme intergouvernemental international qui joue un rôle de forum dans le système des Nations Unies, chargé d’examiner et de faire un suivi des politiques relatives à la sécurité alimentaire mondiale, y compris la production et l’accès économique à l’alimentation. Il s’agit d’une plateforme inclusive – qui réunit les gouvernements, la société civile et le secteur privé – permettant aux membres de travailler ensemble en vue d’assurer la sécurité alimentaire et la nutrition pour tous. Le Secrétariat du CSA est hébergé au siège de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), et est constitué de professionnels de la FAO, mais également du Programme alimentaire mondial (PAM) et du Fonds international de développement agricole (FIDA).

Le CSA prépare et fournit à l’attention de ses membres des études analytiques qui résument les enseignements tirés de l’intégration des principes du droit à l’alimentation et des pratiques de bonne gouvernance aux politiques de sécurité alimentaire à l’échelle régionale et nationale. En outre, le CSA promeut la prise en compte du droit à l’alimentation dans le Cadre stratégique mondial pour la sécurité alimentaire et la nutrition par le biais d’analyses et de consultations organisées par le Forum global sur la sécurité alimentaire et la nutrition.

Le Groupe d'experts de haut niveau sur la sécurité alimentaire et la nutrition (GrEHN-SAN ou HLPE) est l’interface science-politique du CSA. Le HLPE a pour objet de faciliter les débats relatifs aux politiques publiques et à éclairer l'élaboration de ces dernières en fournissant des analyses et des conseils indépendants, complets et fondés sur des preuves, à la demande du CSA. Le HLPE élabore ses études à travers un processus scientifique, transparent et inclusif. Les études du HLPE sont le résultat d'un dialogue continu entre les experts du HLPE et un large éventail de parties prenantes (publiques, privées ou de la société civile) et détenteurs de connaissances à travers le monde, combinant différentes formes de connaissances, créant des ponts entre les régions et les pays, à travers diverses disciplines scientifiques et parcours professionnels.

La FAO joue un rôle de chef de file dans les efforts internationaux de lutte contre la faim. La FAO est une tribune neutre au sein de laquelle tous les pays se réunissent pour négocier des accords et débattre de politiques. La FAO est également une source de savoir et d’information. Elle aide les pays à moderniser et à améliorer leurs pratiques agricoles, forestières et halieutiques ainsi qu’à garantir une bonne alimentation pour tous et toutes. Les quatre grands domaines d’activité de la FAO sont les suivants : mettre l’information à la portée de tous et toutes, partager l’expertise en matière de politiques, servir de lieu de rencontre pour les États et transférer les connaissances sur le terrain.

Description des tâches et des responsabilités

Sous la supervision générale du coordonnateur du HLPE, la personne retenue exécutera les tâches suivantes, conformément aux visions et aux objectifs du HLPE-CSA :

  • contribuer à réaliser des notes et des présentations sur des thèmes différents inhérents à la sécurité alimentaire et la nutrition pour soutenir la participation des membres du HLPE à des séminaires et à des groupes de travail, en français et en anglais;
  • soutenir la communication et l'engagement collaboratif avec les partenaires francophones du HLPE à travers le développement de notes d’information et des breffages pour la presse sur différents thèmes;
  • soutenir activement, à travers des recherches bibliographiques et des données, le travail de plusieurs groupes de travail du HLPE sur des sujets tels que la réduction des inégalités au service de la sécurité alimentaire et de la nutrition, les outils de collecte et d’analyse de données, les questions cruciales et émergentes pour la sécurité alimentaire et la nutrition, etc.;
  • contribuer à la préparation des réunions du comité de pilotage du HLPE, des groupes de travail et des partenaires ainsi que des webinaires, en ce qui concerne les documents informatifs;
  • fournir un appui dans l'exécution de toute autre tâche essentielle.

Compétences et expériences requises

  • Être en voie de terminer des études de maîtrise ou de doctorat, ou avoir obtenu son diplôme dans la période de deux ans précédant le début du stage, dans l’un ou plusieurs des domaines suivants : gestion des ressources naturelles, économie, statistiques, études environnementales, études internationales, géographie, agriculture durable, nutrition, ou tout autre domaine jugé pertinent.
  • Disposer d’une solide connaissance en matière de sécurité alimentaire et des bonnes pratiques qui s’y rattachent..
  • Avoir de solides compétences en recherche et en analyse.
  • Détenir d’excellentes aptitudes en communication orale et écrite, et d’essentielles habiletés interpersonnelles pour le travail d’équipe.
  • Avoir une capacité de travail et d’analyse en milieux multiculturel, multisectoriel et multidisciplinaire.
  • Posséder une expérience minimale de travail, de stage ou de recherche terrain dans un pays en développement.
  • Posséder des connaissances informatiques avancées (Word, PowerPoint, Excel et Outlook).
  • Avoir une excellente maîtrise du français (lu, parlé et écrit).
  • Avoir une excellente maîtrise de l’anglais (lu, parlé et écrit), laquelle fera l’objet d’un examen lors des entrevues de sélection.
  • Maîtriser une autre langue de travail des Nations Unies sera considéré comme un atout.
  • Posséder de l’expérience (travail, stage, recherche) en lien avec le domaine du stage (sécurité alimentaire mondiale, nutrition) sera considéré comme un atout.

Admissibilité

Avant de postuler, assurez-vous de répondre à toutes les exigences suivantes :

  • être en voie de terminer des études de 2e ou de 3e cycle ou avoir obtenu un diplôme de maîtrise ou de doctorat dans les deux ans précédant le début du stage;
  • être âgé(e) d’au moins 21 ans et d’au plus 30 ans à la date de début du stage;
  • avoir la citoyenneté canadienne ou le statut de résident permanent du Canada;
  • être domicilié(e) au Québec;
  • être résident(e) du Québec au sens de la Loi et du Règlement sur l’assurance maladie et de la Loi et du Règlement sur l’impôt du Québec depuis au moins un an;
  • posséder une excellente capacité de rédaction en français et en anglais;
  • posséder les compétences et les expériences requises figurant dans l’offre de stage ci-dessus.

Note : puisque la participation au Programme de stages en organisations internationales gouvernementales est unique et non renouvelable, les personnes ayant déjà effectué un stage dans le cadre de ce programme ne pourront soumettre de nouveau leur candidature.

Pour toute question relative au stage

Direction des organisations et des forums internationaux
Ministère des Relations internationales et de la Francophonie
Tél .: 418 649-2400, poste 56320
Courriel : stages.oig@mri.gouv.qc.ca